Duels de légende 1/4 – Idéal du Gazeau vs Jorky

Duels de légende 1/4 – Idéal du Gazeau vs Jorky

Rétro

25 janvier 2021

Le Prix d’Amérique Legend Race, disputé ce dimanche à Paris-Vincennes, sera le théâtre d’un duel palpitant entre Face Time Bourbon, champion du monde en titre, et son dauphin Davidson du Pont, en quête de revanche. Ce n’est pas la première fois, dans la course au trot la plus convoitée à l’échelle planétaire, que deux antagonistes sortent du lot, loin s’en faut. Et les connaisseurs de la chose hippique savent qu’il est hasardeux de résumer une course à un match entre deux trotteurs… Mais force est d’admettre que certains combats ont marqué leur époque, avant d’entrer dans la postérité. Nous avons sélectionné, depuis le début des années 1980, quatre rivalités au sommet dans le Prix d’Amérique Legend Race. Premier volet dédié à la confrontation entre Idéal du Gazeau et Jorky, à l’orée des années 1980.

25 janvier 1981. 60ème Prix d’Amérique Legend Race de l’histoire. Jorky s’annonce comme LE cheval à battre. L’impétueux trotteur, né dans la pourpre et tout juste âgé de 6 ans, est une machine à gagner. Après avoir remporté les Critériums des 3, 4 et 5 Ans, en sus du Critérium Continental, le « trotteur français de l’année 1980 » se rêve en champion du monde de trot attelé. Installé favori (à égalité), il doit croiser le fer avec son aîné, le quadruple lauréat de Critérium Idéal du Gazeau, qui participe à sa troisième Legend Race.

Deuxième en 1979 avant de déchanter l’année suivante alors qu’il était le grandissime favori (3/10), « Petit bonhomme » est dans une forme incertaine. Après une année de 6 ans décevante avec, pour lot de consolation, le Championnat européen à Cesena, l’élève d’Henri Fradin vient de faire sa réapparition dans la Qualif#5 Prix de Bourgogne, se classant quatrième. Mais « Idéal » et son palmarès taille XXL incitent les parieurs – qui le placent deuxième favori devant Classical Way et Ianthin – à la méfiance. A raison.

Dans une course sans concession, où Idéal du Gazeau se retrouve rapidement à la pointe du combat, le tournant se produit dans la plaine, lorsque Club Special se rabat en tête en gênant Ianthin. S’en suit un « carambolage » qui va jouer au détriment de Jorky, emmuré au sein du peloton. Eugène Lefèvre, le mentor d’Idéal du Gazeau, demande à son champion d’accélérer. Petit bonhomme s’exécute, dépose Club Special à mi-montée et déploie ses battues.

A l’intersection des pistes, Jorky s’extirpe du peloton et se lance à la poursuite de son rival. Le couteau entre les dents, le crack de Léopold Verroken refait, mètre après mètre, son retard tel un missile sur le point d’atteindre sa cible. Mais courageux en diable, Idéal ne plie pas. A mi-ligne droite, Eugène Lefèvre tourne la tête en direction de ses poursuivants puis actionne à nouveau son champion qui parvient à franchir le poteau en tête, avec une longueur d’avance sur Jorky.

Le Prix d’Amérique Legend Race était le premier Acte d’une longue série de duels entre Idéal du Gazeau et Jorky. Le premier inscrira une seconde Legend Race à son palmarès, en 1983, après avoir enlevé l’International Trot à trois reprises outre-Atlantique ainsi qu’une dizaine de courses de Groupe I sur le Vieux continent. Le second signera une revanche éclatante dans l’Elitloppet puis la Copenhague Cup la même année, mais ne parviendra jamais à décrocher le Graal dans la Legend Race, sur la touche lors des deux éditions suivantes et dauphin d’un Lurabo intraitable, pour sa dernière tentative, en 1984. Sa rivalité avec Idéal du Gazeau est immortalisée au palmarès de la Challenge Cup avec un dead-heat resté dans les annales.

+

Hippodrome fermé au public

Suite aux mesures du gouvernement, l'Hippodrome Paris-Vincennes est fermé au public. Les réunions de courses ont lieu à huis clos. Merci de votre compréhension.