delia du pommereux prix d'amerique races ZEturf

Prix d’Amérique Races ZEturf : une affaire de couples

Analyse

8 janvier 2021

Les histoires des champions trotteurs, leurs victoires, leurs exploits, sont aussi celles d’un tandem, un couple ; celui du cheval et de son driver. Comment sont formées ces associations ? Quels sont les couples stars de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf ? Eclairage.

Jean-René Gougeon était le driver attitré du légendaire Ourasi. Ensemble, ils ont remporté trois fois le Prix d’Amérique, en 1986, 87 et 88. Des ennuis de santé l’ont contraint à prendre sa retraite en tant que pilote. C’est son frère Michel qui prend sa place au sulky du « Roi Fainéant » pour le mener à sa quatrième victoire dans le Championnat du Monde au trot attelé, en 1990. C’est un des exemples les plus célèbres d’un couple de champions. L’alchimie entre un équidé et son partenaire est un élément primordial pour vaincre, surtout au plus haut niveau.

Le choix du driver pour un cheval est souvent assez simple. L’entraîneur se met généralement au sulky. C’est le cas par exemple de Jean-Michel Bazire qui possède les deux casquettes. Il s’associera très probablement à Davidson du Pont dans le Prix d’Amérique Races ZEturf Legend Race. Junior Guelpa est dans la même configuration avec sa jument adorée Bahia Quesnot. D’autres entraîneurs ne sont pas pilotes ou se mettent plus rarement au sulky. Ils laissent leur place à des drivers qui n’exercent que cette activité, ou ont un effectif réduit sous leur responsabilité. Depuis septembre 2018, Sébastien Guarato confie son pensionnaire Face Time Bourbon à Björn Goop. Le Suédois totalise plus de 7 000 courses remportées et 12 titres de meilleur driver d’affilée dans son pays.

La plupart des tandems en lice dans les Prix d’Amérique Races ZEturf sont bien déterminés, acquis, logiques ou fonctionnent depuis assez longtemps. C’est le cas des associations Gabriele Gelormini-Diable de Vauvert, David Thomain-Feliciano, Junior Guelpa-Bahia Quesnot, Franck Nivard (le plus titré des drivers en activité dans le Prix d’Amérique avec cinq succès)-Gu d’Héripré, Alessandro Gocciadoro-Vivid Wise As et Alexandre Abrivard-Féérie Wood. D’autres duos demeurent plus incertains ou restent à définir. Pierre Vercruysse devrait piloter Moni Viking, car Drôle de Jet, son partenaire habituel, n’a pas réussi à se qualifier. C’est toujours l’incertitude pour Délia du Pommereux (notre photo), précédemment associée à Franck Nivard, qui a choisi Gu d’Héripré, et David Thomain, retenu sur Feliciano. Sylvain Roger, mentor de la jument, ne souhaite pas la driver. Il pourrait faire appel à Matthieu Abrivard, libre pour l’instant. Quant à Jean-Michel Bazire, il doit trouver un pilote pour son autre protégé qualifié, Victor Ferm.

 

+

Hippodrome fermé au public

Suite aux mesures du gouvernement, l'Hippodrome Paris-Vincennes est fermé au public. Les réunions de courses ont lieu à huis clos. Merci de votre compréhension.