davidson du pont

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Le Prix de Paris Marathon Race, troisième et dernière Finale de la Compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, s’annonce somptueux, dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. La liste des engagés est disponible.

La plupart des stars du Prix d’Amérique Legend Race et du Prix de France Speed Race devraient disputer le Prix de Paris Marathon Race, sur la très longue distance de 4 150 mètres. L’entourage de Davidson du Pont (notre photo) a confirmé la participation du lauréat du championnat du monde de Sulky. Ses examens de santé, suite à son échec le 13 février, n’ont rien révélé d’anormal. Diable de Vauvert, Etonnant, Galius, Flamme du Goutier, Fakir du Lorault, Bahia Quesnot, Chica de Joudes et Gu d’Héripré sont les autres protagonistes quasi certains au départ. Le peloton sera probablement fourni, ce qui permettrait à l’épreuve d’accueillir les paris à la carte.

Ampia Mede SM, qui avait enchaîné huit victoires d’affilée entre juillet et décembre, avait connu la disqualification dans le Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #4 – Prix Ténor de Baune. Son mentor lui avait accordé ensuite un petit break. La protégée de Fabrice Souloy est récemment revenue à la compétition avec une forme optimale puisqu’elle s’est imposée de façon impressionnante dans le Prix de Munch, le 12 février. Elle tente à nouveau l’aventure au plus haut niveau avec une réelle belle chance. Beaucoup de spécialistes en font leur favorite.

Les partants définitifs seront communiqués jeudi. Consultez la liste des engagés en cliquant ici.

bold eagle

Ecrit par & déposé en vertu de Rétro .

Le Prix de Paris Marathon Race, troisième et ultime Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, ravira les amateurs de beau sport dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Ce Groupe I sur la très longue distance de  4150 mètres a couronné de magnifiques champions par le passé et offert de sublimes moments d’adrénaline et d’émotion. Voici un quelques-unes des éditions les plus marquantes. Nous aurions pu en citer beaucoup d’autres…

1977 – Bellino II

L’incroyable Bellino II remporte un troisième Prix de Paris en 1977 après avoir réalisé le même exploit dans le Prix d’Amérique un mois plus tôt. Ce trotteur impressionnant, qu’on surnommait le rouleau compresseur, était aussi doué au Sulky qu’à l’Etrier. Il a réellement marqué son époque et sa popularité dépassait les frontières.

1989 – Ourasi

Le meilleur trotteur de tous les temps est essentiellement connu pour être le seul à avoir gagné quatre Prix d’Amérique. Il figure également au palmarès du Prix de Paris, c’était en 1989, un mois après avoir connu sa seule défaite dans le championnat du monde au Sulky. Ourasi avait alors terminé troisième. Une totale réhabilitation qui lui avait valu les honneurs du journal télévisé :

1994 – Vourasie

La populaire petite soeur d’Ourasi, qui portait la même casaque, a enlevé trois fois le Prix de Paris, comme Bellino II. Vourasie fut par ailleurs la première lauréate sur 4 150 mètres, la course se disputant auparavant sur 3 200 mètres. Voici des images de sa victoire acquise en 1994 :

2007 – Jardy

Ils sont seulement trois dans l’histoire à avoir triomphé trois fois dans le Prix de Paris : Bellino II, Vourasie et Jardy. Ce dernier a signé son troisième succès dans le Groupe I en 2007. Trotteur polyvalent, il adorait les courses sur très longues distances.

2015 – Up And Quick

Le record de vitesse du Prix de Paris est toujours détenu par Up And Quick en 1’13’’5. Le pensionnaire de Franck Leblanc, alors au sommet de son art, l’a établi en 2015, un mois après avoir remporté le Prix d’Amérique. Un chrono tout simplement exceptionnel sur une si longue distance.

2017 – Bold Eagle

L’hiver 2017 est celui du phénoménal Bold Eagle (notre photo). Le protégé de Sébastien Guarato décrochait cette année-là la Triple Couronne. Il avait gagné pendant la même saison ce qu’on appelle aujourd’hui les trois Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, à savoir le Prix d’Amérique, le Prix de France et le Prix de Paris. Ils étaient seulement trois champions à l’avoir fait avant lui. Le précité Bellino II était le dernier à avoir accompli l’exploit, c’était en 1976.

2020 – Belina Josselyn

Le 23 février 2020, Belina Josselyn dispute la dernière course de sa superbe carrière, couronnée notamment par un succès dans le Prix d’Amérique 2019. La pensionnaire de Jean-Michel réalise une sortie par la grande porte, en s’imposant pour la deuxième année consécutive dans le Prix de Paris, pour l’immense joie de ses nombreux fans.

 

hippodrome de caen

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Le Prix de Paris Marathon Race, troisième et ultime Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, empruntera la plus longue distance de l’hippodrome Paris-Vincennes, dimanche 27 février. Les concurrents s’affronteront sur 4 150 mètres, d’où le nom de Marathon Race. Quelles sont les autres épreuves sur les parcours de longue haleine en France ?

L’hippodrome de Caen (notre photo) organise chaque année la course au Trot la plus longue. Il s’agit du Groupe III Prix de la Ville de Caen qui a lieu sur 4 400 mètres, en octobre, et qui consacre régulièrement des protagonistes de premier plan tels Rêve d’Udon, Abo Volo ou Jardy. Vient ensuite le Critérium d’Endurance à Vichy, une épreuve réservée aux drivers amateurs sur 4 250 mètres. Elle se déroule en septembre. Signalons à la même époque le Prix du Journal Haut Anjou à Craon, sur 3 500 mètres. Biarritz n’est pas en reste avec une course sur 3 750 mètres en juillet.

Ces exercices de longue haleine demandent évidemment des qualités d’endurance et de robustesse, une caractéristique typique des chevaux performants dans la discipline de l’Etrier. Il n’est donc pas étonnant de trouver au palmarès du Prix de Paris Marathon Race un grand nombre de champions polyvalents, aussi doués sous la selle qu’au Sulky. Bellino II a par exemple remporté trois fois le Groupe I en 1975, 1976 et 1977. Celui qu’on surnommait le rouleau compresseur a aussi gagné trois fois le Prix de Cornulier, le championnat du monde de l’Etrier. Vivier de Montfort, Dream With Me, Jag de Bellouet, Jardy, Prince Gédé, Bird Parker et Etonnant sont d’autres célèbres exemples. Flamme du Goutier, lauréate du dernier Prix de Cornulier, va tenter de suivre leurs traces dans l’édition 2022.

 

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Dernière des trois Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, le Prix de Paris Marathon Race tiendra le public en haleine, dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Quels champions seront au départ ?

La liste des partants n’est pas définitive (elle le sera jeudi 24 février) mais on a quelques informations sur les probables participants au Groupe I sur 4 150 mètres. Etonnant, vainqueur de la précédente édition, défendra bien son titre malgré ses récentes déceptions dans le Prix d’Amérique Legend Race et dans le Prix de France Speed Race. Diable de Vauvert (notre photo), deuxième en 2021, sera également présent. Le partenaire de Gabriele Gelormini a axé toute sa préparation sur ce rendez-vous au sommet. La très longue distance va encore lui convenir à merveille. Flamme du Goutier, excellente cet hiver, s’est élancée trop vite dans le Prix de France Speed Race, ce qui explique sa contre-performance. Son entourage va l’aligner dans le Prix de Paris Marathon Race. Elle sera plus à son aise sur 4 150 mètres.

Davidson du Pont, vainqueur du Prix d’Amérique Legend Race 2022, n’a pu s’illustrer dans la revanche le 13 février. Nicolas Bazire, son entraîneur-driver, va lui faire passer des examens pour voir si la santé du champion ne pose aucun problème. Si tout va bien, il le présentera au départ le 27 février. Galius, pas revu depuis sa brillante deuxième place dans le championnat du monde au Sulky, devrait également être de la partie, à l’image de Bahia Quesnot, Chica de Joudes, Gu d’Héripré et Fakir du Lorault.

vivid wise as

Ecrit par & déposé en vertu de Portrait .

En remportant son premier Groupe I à l’Hippodrome Paris-Vincennes dimanche dernier à l’occasion du Prix de France Speed Race, Vivid Wise As n’a fait qu’enrichir une carte de visite cinq étoiles.

Sa victoire éclatante dimanche dans le Prix de France Speed Race lui a offert son premier Groupe I sur l’hippodrome de référence dans le monde : Paris-Vincennes. C’est une ligne qui manquait au formidable palmarès de ce trotteur au pedigree fortement marqué par le sang du trotteur américain et battant pavillon italien.

C’est logiquement dans son pays d’origine qu’il débute sa carrière en tambour major, sous la responsabilité de Marco Smorgon : Vivid Wise As enchaîne les victoires et conclut son année de 2 ans sur un succès de Groupe I dans le Gran Premio Allevatori à Rome. Vainqueur de deux nouveaux Groupes I en Italie à 3 ans, le fils de Yankee Glide traverse les Alpes pour la première fois à l’été 2017. En piste à Enghien, il remporte le Prix Henri Cravoisier (Groupe III). Vivid Wise As n’a que 3 ans mais il est déjà considéré comme une star en Italie. On voit en lui le futur Varenne (double vainqueur du Prix d’Amérique Legend Race entre autres).

Un vrai spécialiste des courtes distances

Vedette dès son plus jeune âge, ce très beau poulain fut d’ailleurs racheté 110 000 € par son co-éleveur, Antonio Somma lors de la Vente des Yearlings ITS. L’autre co-éleveur de Vivid Wise As, l’Allevamento della Serenissima, est l’une des griffes historiques du trot italien. Entraîné un temps par Sébastien Guarato en France, sans que le professionnel ornais ne parvienne à tirer le meilleur du trotteur italien, Vivid Wise As sera ensuite sous la coupe d’Alessandro Gocciadoro qui lui fera gagner trois Critériums de Vitesse de la Côte d’Azur (score qu’il tentera d’améliorer le mois prochain), un Prix de l’Atlantique à Enghien, un Gran Premio Gaetano Turilli, un Grand Prix d’Europe et un Grand Prix des Nations. En Scandinavie, passé sous la responsabilité de Björn Goop, Vivid Wise As allait échouer de très peu à l’arrivée de la Finale de l’Elitloppet 2021 derrière Don Fanucci Zet. Tous ses succès ont été acquis sur des distances inférieures ou égales à 2 250 mètres et l’espoir d’une victoire dans le Prix d’Amérique Legend Race semble difficilement atteignable. À moins que Vivid Wise As nous réserve encore des surprises à l’avenir.

prix de france speed race

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Les protagonistes du Prix de France Speed Race ont offert un magnifique spectacle, dimanche 13 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Voici les prochaines échéances des principaux protagonistes de la deuxième Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf.

Vivid Wise As, superbe lauréat, va continuer à se consacrer aux exercices de vélocité. Il donne rendez-vous à ses fans dimanche 13 mars à Cagnes-sur-Mer. Le pensionnaire d’Alessandro Gocciadoro disputera le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur, Groupe I sur la courte distance de 1 609 mètres. Notons qu’il est invaincu sur cet anneau. Le champion italien défendra ensuite son titre dans le Prix de l’Atlantique à Enghien, puis s’envolera pour la Suède. Il tentera sa chance dans le fameux Elitloppet, l’équivalent scandinave du Prix d’Amérique Legend Race, dimanche 29 mai.

Delia du Pommereux, excellente deuxième, va elle aussi prendre la direction de Cagnes-sur-Mer pour sa prochaine prestation. Zacon Gio, troisième, va quant à lui quitter les boxes de Jean-Michel Bazire pour retourner en Italie afin de commencer son travail d’étalon. Il est probable que Power, quatrième, et Vitruvio, cinquième, participent également au Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur. Fakir du Lorault, remarqué par sa magnifique fin de course au sixième rang, fait partie des engagés du Prix de Paris Marathon Race, troisième Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, programmée dimanche 27 février.

Ecrit par & déposé en vertu de Analyse .

Dimitri Blanleuil présente le Debrief du Prix de France Speed Race, deuxième des trois Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, qui s’est disputée ce dimanche 13 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Il donne la parole à Matthieu Abrivard, driver lauréat avec Vivid Wise As, et Sylvain Roger, entraîneur de Delia du Pommereux, arrivée deuxième.

vivid wise as

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Les champions du Prix de France Speed Race ont affolé les aiguilles du chronomètre, dimanche 13 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. L’italien Vivid Wise As s’est imposé nettement en battant le record de l’épreuve. Le partenaire de Matthieu Abrivard a montré qu’il était le plus fort sur les courtes distances.

Sous les yeux charmés de Diane Leyre, Miss France 2002, le Prix de France Speed Race, deuxième des trois Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, a donné lieu à un affrontement passionnant et ultra-rapide. Flamme du Goutier, Billie de Montfort et Vitruvio se sont élancés à toute allure pour animer les débats, puis Cokstile s’est emparé à son tour du commandement dans la montée. Davidson du Pont, vainqueur du Prix d’Amérique Legend Race deux semaines auparavant, rejoignait l’avant du peloton un peu plus loin. Mais il était écrit que cette épreuve haletante allait sourire aux attentistes. Le quinté de tête cédait à l’entrée de la ligne droite pour laisser les honneurs à Zacon Gio et Vivid Wise As. Ce dernier terminait le plus fort pour gagner facilement devant Delia du Pommereux, qui a fourni un superbe effort final. Zacon Gio a conservé la troisième place.

Vivid Wise As, entraîné en Italie par Alessandro Gocciadoro et propriété de la Scuderia Bivans, a établi le nouveau record du Prix de France Speed Race en 1’09’’7. Délia du Pommereux et Face Time Bourbon (compagnon de casaque du vainqueur du jour), respectivement premier et deuxième l’an passé, et Kool du Caux, gagnant en 2007, détenaient jusqu’à présent ce record en 1’09’’8.

Matthieu Abrivard, driver de Vivid Wise As, a exprimé sa joie après l’arrivée : « C’est une grande victoire dans l’une des plus belles épreuves du calendrier. Vivid Wise As est un lion, il a jailli parfaitement pour finir après un parcours favorable. C’est un vrai champion sur les courtes distances. Je vis un moment magique ».

Revivez la course en cliquant ici.