Ecrit par & déposé en vertu de Course .

La compétition Prix d’Amérique Races ZEturf s’est conclue par une superbe course, dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Au terme d’un déroulement haletant, le Prix de Paris Marathon Race, troisième et ultime Finale, a couronné Diable de Vauvert, qui avait visé ce Groupe I de très longue date.

Disputé sur le plus long parcours du Temple du Trot, le Prix de Paris Marathon Race proposait un voyage de 4 150 mètres, composé de deux tours de la Grande Piste et deux passages de l’impitoyable montée. L’épreuve s’est révélée très tactique et de nombreux relais se sont succédés en tête. Dans le dernier tournant, Galius, battu du minimum dans le Prix d’Amérique Legend Race, semblait s’envoler vers la victoire. Le pensionnaire de Séverine Raimond a toutefois dû s’incliner d’abord face à Etonnant, le tenant du titre qui n’avait pas quitté les avant-postes, et surtout Diable de Vauvert, qui avait attendu au maximum pour porter son attaque. Le protégé de Bertrand Le Beller terminait le plus fort pour glaner un splendide succès. Etonnant effaçait deux déconvenues dans les autres Finales en s’emparant de l’accessit d’honneur, devant Galius, remarquable troisième.

Depuis sa deuxième place l’an passé, Diable de Vauvert avait été préparé avec soin par son entourage pour ce grand objectif. Il a parfaitement rempli son contrat et a même battu le record de la course en 1’13’’3, contre 1’13’’5 pour la précédente marque. Le trotteur de 9 ans a remporté par ailleurs le premier Groupe I de sa carrière, à l’image de son mentor. Une victoire familiale également puisque Tony Le Beller, driver du lauréat, a gagné pour son frère Bertrand, l’entraîneur. Le pilote était évidemment ému après son succès : « J’ai bénéficié d’un super parcours, tout s’est bien passé, je suis ravi. Mon petit frère a magnifiquement préparé ce rendez-vous avec Diable de Vauvert. Je suis d’autant plus heureux que je gagne là mon premier Groupe I en France ».

Visionnez la course du Prix de Paris Marathon Race en cliquant ici.

Ecrit par & déposé en vertu de Analyse .

Pour réaliser le debrief de l’épreuve, Dimitri Blanleuil reçoit Bertrand Le Beller, mentor de Diable de Vauvert, vainqueur du Prix de Paris Marathon Race ce dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Le journaliste et l’entraîneur reviennent à chaud sur le Groupe I, troisième et dernière Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf.

diable de vauvert

Ecrit par & déposé en vertu de Analyse .

L’an passé, Etonnant avait créé une surprise en s’adjugeant le Prix de Paris Marathon Race. Ce dimanche, un outsider va-t-il grimper sur le podium de ce Groupe I ? Afin d’identifier l’éventuel trublion, nous avons dressé le portrait-robot du parfait outsider pour cette course.

Depuis 2010, 12 outsiders (petits ou grands) ont terminé dans les 3 premiers du Prix de Paris-Marathon Race*. Ces trotteurs présentaient parfois des similitudes. Nous avons identifié 9 points communs entre la plupart d’entre eux.
 

1-Ils avaient 7 ans ou plus.
11 des 12 outsiders recensés répondaient à ce critère d’âge. Exemple : Tagada Tagada (3ème en 2016).

 

2-Ils affichaient moins de 800.000 euros de gains.
Les trois quarts des trotteurs de notre panel remplissaient cette condition. Exemple : Quilon du Châtelet (3ème en 2011).

 

3-Ils avaient fini dans les 3 premiers lors de leur plus récente sortie sur une distance supérieure ou égale à 3 000 mètres.
Plus de la moitié des outsiders identifiés cochaient cette case. Exemple : Oasis Gédé (2ème en 2010).

 

4-Ils n’avaient pas disputé le Prix de France Speed Race.
92 % des outsiders en question avaient suivi un autre programme. Exemple : Etonnant (vainqueur l’an passé).

 

5-Ils avaient terminé au moins une fois dans les trois premiers depuis le début de l’année (à l’attelé).
C’était vrai pour 9 des 12 outsiders ayant participé à l’arrivée de cette Marathon Race. Exemple : Private Love (gagnante en 2010).

 

6-Ils n’avaient pas disputé de course avec départ à l’autostart à Vincennes depuis le début du meeting d’hiver.
58 % des chevaux composant notre casting d’outsiders partageaient cette caractéristique. Exemple : Briac Dark (2ème en 2017).

 

7-Ils n’avaient jamais remporté de Groupe I en France
11 des 12 trotteurs répertoriés n’avaient jamais gagné au plus haut niveau en France. Exemple : Tony Gio (2ème en 2019 et 2020).

 

8-Ils avaient terminé dans les 4 premiers du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #6 – Prix de Belgique
Près de la moitié des chevaux de notre panel d’outsiders avaient brillé dans cette course référence. Exemple : Carat Williams (3ème en 2019).

 

9-Ils avaient remporté au moins 1 de leurs 5 dernières courses à Vincennes.
C’était le cas de 58 % des outsiders listés. Exemple : Moni Viking (3ème en 2021).

 

CONCLUSION
DIABLE DE VAUVERT remplit toutes les conditions détaillées ci-dessus. Dauphin d’Etonnant dans le Prix de Paris Marathon Race l’an passé, ce trotteur entraîné par Bertrand Le Beller a terminé 7ème du dernier Prix d’Amérique Legend Race. Compte tenu de ses états de service, il ne sera pas délaissé au betting et le voir terminer sur le podium ce dimanche ne constituerait pas une énorme surprise. Les amateurs de paris plus spéculatifs peuvent aussi se laisser séduire par DÉCOLORATION ou CALLE CROWN qui cochent ici plusieurs cases.

 

Les statistiques sont disponibles sur la fiche course du Prix de Paris Marathon Race en naviguant sur les différents onglets.

Ecrit par & déposé en vertu de Analyse .

Guillaume Covès présente l’émission L’heure des pronos consacrée au Prix de Paris Marathon Race. Il accueille Dimitri Blanleuil de Zone-Turf, Michael Cardine d’Equidia, Jordan Philippy de Canalturf et Sébastien Piazza de ParisTurf. Les quatre journalistes pronostiqueurs livrent leur avis et leurs conseils sur la dernière Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf.

ampia mede sm

Ecrit par & déposé en vertu de Analyse .

Remarquable depuis ses débuts en France, Ampia Mede SM peut-elle devancer les héros du Prix d’Amérique Legend Race dans le Prix de Paris Marathon Race ? Quels sont les autres candidats au succès ? Pour vous donner un aperçu des forces en présence, nous avons choisi de confronter les 14 trotteurs au départ selon différents critères.

INDICE COURSES RÉFÉRENCES
Les trotteurs en lice ce dimanche ont eu l’occasion de se rencontrer à l’occasion de courses références. Nous vous en proposons quatre. Dimanche, AMPIA MEDE SM va affronter pour la première fois des trotteurs d’âge de la trempe de DAVIDSON DU PONT. Peut-elle rivaliser avec ces chevaux-là ? A priori oui. Né la même année qu’AMPIA MEDE SMGALIUS y est parvenu dans le dernier Prix d’Amérique. Or AMPIA MEDE SM a déjà battu celui-ci dans un passé relativement proche (dans le Prix Doynel de Saint-Quentin, mais aussi dans le Prix Emile Bezière).
Prix d’Amérique Legend Race 2022
1er DAVIDSON DU PONT
2ème Galius, 3ème Flamme du Goutier, 6ème Chica de Joudes, 7ème Diable de Vauvert
Prix de Paris Marathon Race 2021
2ème Diable de Vauvert, 5ème Chica de Joudes, Dai Flamme du Goutier et Davidson du Pont
Prix Doynel de Saint-Quentin 2021
1ère AMPIA MEDE SM
5ème Galius
Prix d’Amérique Legend Race 2021
2ème DAVIDSON DU PONT
3ème Gu d’Héripré, 6ème Diable de Vauvert, 8ème Chica de Joudes

 

INDICE GAINS MOYENS
Gains totaux / Nb de courses disputées
1er DAVIDSON DU PONT 33 393 euros
2ème Flamme du Goutier 27 267 euros
3ème Gu d’Héripré 26 730 euros
4ème Galius 24 357 euros
Cet indice dessine une hiérarchie toute théorique entre les concurrents en lice ce dimanche. Au sommet de ce classement, on retrouve les lauréats des deux épreuves phares du meeting d’hiver qui s’achève : DAVIDSON DU PONT (Prix d’Amérique Legend Race) et FLAMME DU GOUTIER (Prix de Cornulier) lesquels gagnent en moyenne plus de 27 000 euros par course disputée. NB : si l’on ne tenait compte que de ses performances françaises, AMPIA MEDE SM figurerait en 4ème position dans ce classement.

 

INDICE TENUE 1
Pourcentage de réussite à la victoire sur des distances supérieures ou égales à 2 850 mètres (Sulky)
1er GALIUS 58 %
2ème Ampia Mede SM 57 %
3ème Gu d’Héripré 37,5 %
GALIUS et AMPIA MEDE SM vont pour la première fois se produire sur les 4 150 mètres de la Grande Piste. Les deux 6 ans offrent toutefois quelques garanties sur les parcours exigeant un minimum de tenue. GALIUS s’est notamment imposé à 4 reprises en 5 sorties sur des distances supérieures à 2 850 mètres.

 

INDICE TENUE 2
Les trotteurs ayant les meilleures réductions kilométriques sur des distances supérieures ou égales à 2 850 mètres :
1er ETONNANT 1’11’’4
2ème Diable de Vauvert 1’11’7
4ème Davidson du Pont 1’12’’
5ème Chica de Joudes 1’12’’1
Non content d’avoir remporté cette Marathon Race l’an passé, ETONNANT est aussi le concurrent qui a signé la meilleure réduction kilométrique sur des distances supérieures ou égales à 2 850 mètres. Le record d’AMPIA MEDE SM sur ce créneau de distance est de 1’12’’4.

 

INDICE TRACKING
Ils ont signé les 500 derniers mètres les plus rapides dans les Amérique Races cet hiver :
DIABLE DE VAUVERT 2 fois (Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #6 – Prix de Belgique)
ETONNANT 1 fois (Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #2 – Prix du Bourbonnais)
Savoir finir ses parcours en trombe peut être un atout dans le Prix de Paris. C’est l’une des qualités de DIABLE DE VAUVERT. Le protégé de Bertrand Le Beller a été le trotteur le plus rapide dans les 500 derniers mètres du Prix d’Amérique Legend Race et de la Qualif #6 – Prix de Belgique le mois dernier. 2ème de cette Marathon Race en 2021, il avait aussi affolé les aiguilles du chronomètre dans la phase finale de la course…

 

INDICE GROUPE I
Pourcentage de réussite dans les 3 premiers dans les Groupe I à Paris-Vincennes
1er GALIUS 100 %
2ème Flamme du Goutier 80 %
3ème Gu d’Héripré 67%
Vainqueur du Critérium des 5 ans pour son premier essai Groupe I, GALIUS a définitivement confirmé face à ses aînés (dans le Prix d’Amérique Legend Race) qu’il était taillé pour le plus haut niveau. Dans un registre plus éclectique (Sulky/Etrier), FLAMME DU GOUTIER n’a plus à faire ses preuves dans les belles courses parisiennes.

 

INDICE COUPLE CHEVAL/DRIVER
Pourcentage à la victoire des couples cheval/driver en France
1er AMPIA MEDE SM / F. Nivard 77 %
2ème Galius / Y. Lebourgeois 58 %
3ème Gu d’Héripré / J.-Ph. Monclin 50 %
Ensemble, ils gagnent plus de 3 fois sur 4. Associé à AMPIA MEDE SM à 13 reprises (10 victoires) depuis son arrivée en France, Franck Nivard est, à titre personnel, à la tête d’une belle collection de victoires au niveau Groupe I. Son expérience sera un atout ce dimanche. De son côté, Yoann Lebourgeois a joué un rôle déterminant dans l’ascension de GALIUS.

 

INDICE VICTOIRES
Pourcentage de réussite à la victoire sur les 12 derniers mois.
1ère AMPIA MEDE SM 73 %
2ème Freeman de Houelle 38 %
3ème Galius 30 % (3/10)
Difficile de faire mieux qu’AMPIA MEDE SM dans ce registre…

 

INDICE FERRURE 
Pourcentage de réussite dans les 3 premiers avec leur ferrure à Vincennes
1er GALIUS (D4) 100 %
2ème Ampia Mede SM (D4) 87,5 %
3ème Gu d’Héripré (F4) 83 %
4ème Davidson du Pont (PADP) 75 %
5ème Flamme du Goutier (D4) 71 %
AMPIA MEDE SM est ici devancée par GALIUS qui répond toujours présent lorsqu’il se produit sans ses fers.

 

CONCLUSION
Au moment de participer à son premier Groupe I en France, AMPIA MEDE SM a le « vent dans le dos » et bénéficie d’a priori et d’indices favorables. Mais il y a souvent un monde entre la théorie et le verdict de la piste. Ici, les faits sont têtus : dimanche, la protégée de Fabrice Souloy va défier pour la première fois les meilleurs trotteurs d’âge du moment. Elles les affrontera, qui plus est, sur une distance atypique qu’elle va découvrir. Ce qui représente tout de même deux inconnues pour la partenaire de Franck Nivard. ETONNANT et DIABLE DE VAUVERT qui composaient le couplé gagnant de cette course l’an passé ont l’avantage d’offrir des garanties sur ce parcours. C’est aussi le cas de FLAMME DU GOUTIER (qui avait franchi le poteau du Prix de Paris Marathon Race 2021 en deuxième position avant d’être disqualifiée après enquête). Héros du dernier Prix d’Amérique, DAVIDSON DU PONT et GALIUS (qui a franchi un palier depuis cet automne) seront naturellement d’autres candidats au succès. Des surprises sont aussi envisageables de la part de trotteurs peu ou pas cités dans cette étude, comme GU D’HÉRIPRÉ par exemple.

 
Les statistiques sont disponibles sur la fiche course du Prix de Paris Marathon Race en naviguant sur les différents onglets.

Ecrit par & déposé en vertu de Analyse .

François Avon présente l’émission L’oeil des pros. Il reçoit les professionnels Louis Baudouin, Gilles Curens, Julien Le Mer et Sylvain Roubaud. Ensemble, ils passent en revue les protagonistes du Prix de Paris Marathon Race et livrent leurs impressions sur l’ultime Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf.

ampia mede SM

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Après un festival de moments intenses et d’émotions fortes, la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf 2021-2022 se conclura comme un feu d’artifice dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Le Prix de Paris Marathon Race, dernière des trois Finales de la fabuleuse saga, fera vibrer le public grâce à un casting exceptionnel composé de 14 champions.

Les plus extravagants superlatifs s’appliquent tous au Prix de Paris Marathon Race. Ce Groupe I époustouflant va emmener les participants dans un très long voyage de 4 150 mètres. C’est le plus long parcours possible à Paris-Vincennes pour une des plus longues courses au Trot de la planète. Les protagonistes vont réaliser deux tours de la fameuse Grande Piste et franchir deux fois la redoutable montée. Cet exercice exigeant et spectaculaire demande à la fois endurance et vitesse. Seul un véritable crack peut triompher.

L’édition 2022 promet un suspense ébouriffant lié à un combat palpitant. Les principaux héros des deux précédentes Finales ont répondu à l’appel de cette prestigieuse épreuve, notamment les trois premiers du Prix d’Amérique Legend Race. Davidson du Pont, brillant vainqueur le 30 janvier, va-t-il effacer sa tentative en demi-teinte dans le Prix de France Speed Race ? Galius, son dauphin battu d’un souffle, va-t-il confirmer son statut d’étoile montante et viser la première marche du podium grâce à son fond inépuisable ? Flamme du Goutier pourra-t-elle également faire oublier sa déconvenue du 13 février et dévoiler son vrai visage ? La pensionnaire de Thierry Duvaldestin, gagnante du Prix de Cornulier le 23 janvier, est aussi douée au Sulky qu’à l’Etrier, une particularité qu’on retrouve chez plusieurs précédents vainqueurs du Prix de Paris Marathon Race.

Derrière ce trio de choc, d’autres candidats ont les moyens de jouer les premiers rôles. Les spécialistes accordent en majorité leur confiance à Diable de Vauvert, deuxième l’an passé et préparé avec soin pour ce grand rendez-vous, Ampia Mede SM (notre photo), impressionnante collectionneuse de victoires, Etonnant, le tenant du titre, Gu d’Héripré, qui détient de solides références au plus haut niveau, et Fakir du Lorault, remarqué dans le Prix de France Speed Race. Décoloration, Calle Crown, Fric du Chene et Chica de Joudes représentent des outsiders à surveiller de près dans un Prix de Paris Marathon Race ouvert et attrayant à souhait.

Consultez la liste des partants en cliquant ici.

prix de paris marathon race

Ecrit par & déposé en vertu de Quiz .

Le Prix de Paris Marathon Race, dernière des trois Finales de l’hiver, conclura en beauté la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf 2021-2022, dimanche 27 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Une pléiade de champions figure à son palmarès. Répondez à ces 10 questions sur les éditions de ce Groupe I depuis 2000. Aurez-vous 10/10 ?