Bellino II

Les champions du monté stars du Prix de Paris « Marathon Race » : Bellino II (1/5)

Rétro

22 février 2021

Le Prix de Paris « Marathon Race », programmé dimanche 28 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes, clôturera la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf. Ce Groupe I sera aussi le troisième Ultimate Final, après le Prix d’Amérique « Legend Race » et le Prix de France « Speed Race ».  Les champions s’affronteront sur 4 150 mètres, soit deux tours de la Grande Piste parisienne, un très long parcours qui convient parfaitement aux concurrents qui brillent aussi au monté, l’autre discipline du Trot. Plusieurs ténors des compétitions sous la selle ont remporté le Prix de Paris « Marathon Race ». Commençons cette série avec Bellino II.

Bellino II fut une véritable star médiatique en son temps, au point même d’avoir foulé le plateau du journal de 13 heures d’Yves Mourousi, sur TF1. Le « rouleau compresseur », surnom dû à son accélération dévastatrice, se produisit en compétition entre 1970 et 1977. Il a engrangé 55 victoires dans sa carrière, aussi bien au monté qu’à l’attelé, et ce au plus haut niveau international. Toutes les plus prestigieuses courses figurent à son tableau de chasse. L’Histoire retient ses trois succès dans le Prix d’Amérique « Legend Race » (1975, 1976, 1977) et autant de trophées dans le Prix de Cornulier, le championnat du monde des trotteurs sous la selle (1973, 1975, 1976). Il remporta également à trois reprises le Prix de Paris « Marathon Race », en 1975, 1976 et 1977. Sa robustesse, son endurance et sa vitesse lui ont permis de s’illustrer dans cette épreuve atypique.

Son plus grand exploit demeure toutefois d’avoir réussi le défi de l’Ultimate, appelé à son époque Triple Couronne, c’est-à-dire enlever au cours du même hiver le Prix d’Amérique « Legend Race », le Prix de France « Speed Race » et le Prix de Paris « Marathon Race ». Bellino II a réalisé cette prouesse en 1976. Seuls Gélinotte, en 1956 et 1957, et Jamin, en 1959, l’avaient fait avant lui. Bold Eagle est l’unique champion à avoir signé ce triplé après Bellino II, c’état en 2017. Le crack au bonnet rouge s’est éteint à 14 ans, le 6 septembre 1981 au haras de Villepelée, dans l’Orne.

Visionnez ci-dessous deux vidéos rendant hommage à Bellino II :

Sa victoire dans le Prix de Paris « Marathon Race » 1977 :

Le clip historique Triple Couronne (l’Ultimate aujourd’hui) :

 

+

Hippodrome fermé au public

Suite aux mesures du gouvernement, l'Hippodrome Paris-Vincennes est fermé au public. Les réunions de courses ont lieu à huis clos. Merci de votre compréhension.