face time bourbon

Prix de France « Speed Race » : ce que nous apprend le passé

Analyse

11 février 2021

Face Time Bourbon va-t-il signer un nouvel exploit ? Tenant du titre du Prix de France « Speed Race », Davidson du Pont peut-il conserver son bien ? Quels sont les autres trotteurs susceptibles de jouer un premier rôle dans cette course ? Pour tenter d’apporter des réponses à ces questions, nous avons analysé les résultats des 10 derniers Prix de France Speed Race.

 

INDICE PRIX D’AMÉRIQUE LEGEND RACE

Sur leur lancée, les principaux acteurs du Prix d’Amérique « Legend Race » jouent le plus souvent un premier rôle dans le Prix de France « Speed Race ».

Le profil idéal : Il ou elle a terminé dans les 4 premiers du Prix d’Amérique « Legend Race » deux semaines plus tôt.

C’était le cas des 6 derniers lauréats du Prix de France « Speed Race ». En 2018, le Trio gagnant de cette course était composé de trois trotteurs (Bélina Josselyn, Bold Eagle et Propulsion) qui s’étaient auparavant illustrés dans le Prix d’Amérique.

Edition 2021, ils présentent ce profil : FACE TIME BOURBON – DAVIDSON DU PONT – DÉLIA DU POMMEREUX

 

INDICE QUALIF #5 PRIX DE BOURGOGNE

Excellente rampe de lancement en vue du Prix d’Amérique « Legend Race », la QUALIF #5 Prix de Bourgogne est aussi très « connectée » avec le Prix de France « Speed Race » (ces deux courses se disputent sur le même parcours avec départ lancé).

Le profil idéal : Il ou elle a remporté la QUALIF #5 Prix de Bourgogne quelques semaines plus tôt.

Depuis 2011, le lauréat de la QUALIF #5 Prix de Bourgogne a terminé à 7 reprises sur le podium du Prix de France « Speed Race » un mois et demi plus tard. Bold Eagle est le dernier trotteur ayant enlevé ces deux épreuves au cours du même hiver.

Edition 2021, ils présentent ce profil : FACE TIME BOURBON

 

INDICE NUMÉRO

Dans les courses avec départ à l’autostart, les chevaux qui s’élancent en première ligne sont avantagés (à Vincennes, ce sont les trotteurs portant un numéro allant de 1 à 9). Et ce sont souvent les chevaux partant au centre de cette première ligne qui tirent le mieux leur épingle du jeu.

Le profil idéal : Il ou elle porte un numéro allant de 3 à 5.

6 des 10 derniers lauréats du Prix de France « Speed Race » portaient l’un de ces 3 numéros. C’était notamment le cas des 4 derniers vainqueurs, dont Davidson du Pont qui avait hérité du numéro 4 l’an passé. Un numéro porte-bonheur dans cette course depuis quelques temps (5 fois sur 6 sur le podium depuis 2015).

Edition 2021, ils présentent ce profil : FELICIANO – BILLIE DE MONTFORT – DÉLIA DU POMMEREUX

 

INDICE VICTOIRES

A l’instar du Prix d’Amérique « Legend Race », le Prix de France « Speed Race » récompense souvent un trotteur qui a l’habitude de passer le poteau en tête. Nous retiendrons ici un profil déjà identifié dans notre étude Prix d’Amérique.

Le profil idéal : Il ou elle a gagné (au moins) deux de ses trois dernières courses.

6 des 10 derniers gagnants de cette course répondaient à ce critère, c’était le cas de Bold Eagle lors de ses succès en 2016 et 2017.

Edition 2021, il présente ce profil : FACE TIME BOURBON

 

INDICE AUTOSTART

Portant bien son nom, la « Speed Race » sacre généralement des trotteurs qui ont déjà de solides références sur les courtes distances et dans les courses avec départ lancé. Et des références récentes, de préférence.

Le profil idéal : Il ou elle a gagné lors sa plus récente participation à une course avec départ à l’autostart.

6 des 10 derniers lauréats présentaient cette caractéristique. Caractéristique partagée par les trois premiers du Prix de France « Speed Race » 2016 : Bold Eagle, TimokoVoltigeur de Myrt.

Edition 2021, ils présentent ce profil : AETOS KRONOS – FACE TIME BOURBON

 

INDICE DRIVERS

Ils rivalisent d’efficacité au plus haut niveau et ont d’ailleurs pris les trois premières places du récent Prix d’Amérique « Legend Race ». Dans le Prix de France « Speed Race », ces trois drivers sont spécialement redoutables.

Le profil idéal : Il ou elle est piloté(e) par Franck Nivard, Björn Goop et Jean-Michel Bazire.

Les 8 derniers Prix de France « Speed Race » ont été remportés par l’un de ces 3 top-drivers. Depuis 2016, 11 des 15 chevaux ayant terminé sur le podium de cette épreuve étaient pilotés par Björn Goop, Jean-Michel Bazire ou Franck Nivard. Lesquels ont composé le Trio Gagnant du Prix de France 2020. On prend les mêmes et on recommence ?

Edition 2021, ils présentent ce profil : AETOS KRONOS – DAVIDSON DU PONT – FACE TIME BOURBON

 

INDICE VALEUR

Les gains accumulés en compétition sont un bon indicateur de la qualité d’un trotteur. Dans le Prix de France « Speed Race », c’est aussi un paramètre à prendre en compte.

Le profil idéal : Il ou elle affiche plus de 1.500.000 euros de gains en compétition.

4 des 6 derniers vainqueurs présentaient un tel « compte en banque ». C’était vrai pour les deux (richissimes) premiers de l’édition 2017 : Bold Eagle et Timoko.

Edition 2021, ils présentent ce profil : BAHIA QUESNOT – DAVIDSON DU PONT – BILLIE DE MONTFORT – FACE TIME BOURBON

 

INDICE OUTSIDER

Faut-il ne prêter qu’aux riches dans cette épreuve ? Pas seulement. Parmi les trotteurs les moins « fortunés », il faut notamment se méfier de ceux qui ont fait bonne contenance dans le récent Prix d’Amérique « Legend Race ».

Le profil idéal : Il ou elle affiche moins de 1.000.000 d’euros de gains en compétition et vient de terminer dans les 7 premiers du Prix d’Amérique « Legend Race ».

Depuis 2016, 7 trotteurs présentant cette double caractéristique ont réussi à figurer dans le Top 5 du Prix de France « Speed Race ». Exemples les plus récents : Délia du Pommereux et Bahia Quesnot, respectivement 3ème et 4ème de cette épreuve l’an passé (en dépit de leur numéro en seconde ligne).

Edition 2021, il présente ce profil : FELICIANO

 

INDICE FEMELLES

Souvent en nette infériorité numérique, les femelles tirent toutefois leur épingle du jeu dans cette course. Spécialement celles qui sont présentées sans leurs fers.

Le profil idéal : Elle est déferrée des 4 pieds

Sur 4 des 6 derniers podiums de cette épreuve, on retrouve une femelle répondant à ce critère. C’était le cas de Bélina Josselyn, lauréate en 2018, mais aussi de Linda di Casei, qui avait pris les turfistes à contre-pied en 2015.

Edition 2021, ils présentent ce profil : BILLIE DE MONTFORT – DÉLIA DU POMMEREUX

 

CONCLUSION

Favori de la course, FACE TIME BOURBON collectionne les indices favorables. En retrait, DÉLIA DU POMMEREUX présente un profil très intéressant, de même que DAVIDSON DU PONT et AETOS KRONOS, en dépit de leur numéro derrière l’autostart.

+

Hippodrome fermé au public

Suite aux mesures du gouvernement, l'Hippodrome Paris-Vincennes est fermé au public. Les réunions de courses ont lieu à huis clos. Merci de votre compréhension.