prix d'amérique legend race

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Le moment tant attendu arrive enfin ! Le Prix d’Amérique Legend Race, première Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, attend tous les passionnés de beau sport, dimanche 29 janvier à Paris-Vincennes. La planète Trot va désigner son nouveau champion du monde de Sulky.

Le Prix d’Amérique Legend Race est la course qui fait rêver. Elle fait rêver le public grâce à ses épisodes d’anthologie offerts chaque année, mais surtout les drivers, entraîneurs, éleveurs et propriétaires de trotteurs qui rêvent tous de la gagner. L’édition 2023 va encore soulever la foule et proposer un affrontement exceptionnel. Suspense, qualité des protagonistes, excellence, incertitudes et émotions vont enthousiasmer le Temple du Trot. 18 champions s’aligneront au départ pour une bataille de 2 700 mètres. Les 12 trotteurs qualifiés après les six premières épreuves de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf seront évidemment de la partie. Ils se nomment Hip Hop Haufor, Italiano Vero, Ampia Mede SM, Hooker Berry, Hussard du Landret, Etonnant, Idao de Tillard, Horsy Dream, Delia du Pommereux, Flamme du Goutier, Decoloration et Hohneck. Les 6 plus riches parmi les engagés complètent un peloton cinq étoiles.

Deux jeunes ont la faveur des pronostics

Les pronostics donnent un léger avantage à Idao de Tillard, jeune prodige ambitieux, lauréat du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #3 – Critérium Continental. Horsy Dream, qui reste sur quatre victoires d’affilée, dont la plus récente dans la Qualif #6 – Prix de Belgique, est désigné comme son plus dangereux rival. Le vainqueur de l’Elitloppet 2021, l’équivalent suédois du Prix d’Amérique Legend Race, sera également en lice. Il s’agit de Don Fanucci Zet, un suédois qui tente le pari de l’Amérique, malgré une absence de trois mois et demi. Outre Don Fanucci Zet, Honey Mearas, sa compagne d’entraînement, Moni Viking, Vernissage Grif, Cokstile et Vivid Wise As assureront le côté international de ce Groupe I convoité. Qui sera le nouveau champion du monde de Sulky ? Réponse dimanche vers 16h25.

Voir les partants du Prix d’Amérique Legend Race

NICOLAS BAZIRE

Ecrit par & déposé en vertu de Portrait .

Nicolas Bazire se prête au jeu de « La P’tite Interview ». Le driver de 22 ans habite à Solesmes, dans le département de la Sarthe. Tenant du titre du Prix d’Amérique ZETurf Legend Race avec Davidson du Pont, il revient pour nous sur sa carrière.

Pourquoi es-tu devenu driver ?
Mon père est Jean-Michel Bazire, entraîneur et driver. Dès qu’il n’y avait pas école, j’allais trotter avec mon père. J’ai toujours aimé cela, contrairement à l’école (rires). J’ai été formé à l’école de Graignes. J’ai travaillé pour Thierry Raffegeau, avant de rejoindre Laurent-Claude Abrivard à deux reprises.

 

Ta première victoire en France ?
Le 30 avril 2017 avec Envol The Best sur l’hippodrome de Neuillé-Pont-Pierre. Il débutait en compétition. J’avais demandé à mon père si je pouvais le driver car je l’aimais bien. Je me souviens avoir été aux courses avec Romain Congard. C’était ma première course en plus donc j’avais un peu la pression. Ensuite cela s’est bien passé et il l’a bien fait.

 

Ta première victoire à Paris-Vincennes ?
Carabin d’Urzy le 26 août 2017, c’était une course de fou ! (rires) Il y a eu un gros coup de frein en montant, les chevaux de la corde ont failli tomber. Ensuite j’ai dû sortir en quatrième épaisseur dans le tournant. J’ai gagné de pas grand-chose mais j’ai réussi. J’étais super content car il y avait mes grands-parents et toute ma famille. Ma deuxième victoire à Vincennes c’était Décoloration, j’avais gagné facile mais c’est logique vu la jument (rires).

 

Ton premier souvenir de Paris-Vincennes ?
Comme avait pu le dire Clément Duvaldestin, nous faisions des courses tous ensemble quand on était petits. Parfois, on faisait n’importe quoi, heureusement que cela ne s’est pas vu ! (rires) Maintenant, il y a une vraie amitié très forte.

 

Ton hippodrome préféré ?
Je dirais Vincennes car j’y suis allé énormément quand j’étais plus jeune. Sinon, il y a les hippodromes à côté de la maison comme Sablé-sur-Sarthe ou Ecommoy.

 

La casaque la plus belle esthétiquement ?
Celle de mes grands-parents que porte Davidson du Pont. Elle est simple, sobre et sans motifs.

 

Ton meilleur pote dans les courses hippiques ?
Je détacherais légèrement Tristan Ouvrie. Nous avons fait l’école primaire ensemble puis étions souvent à Grosbois. Il a une tête d’avance au passage du poteau (rires).

 

Clément Duvaldestin t’avait cité en meilleur ami. Une réponse ?
Il n’a pas de copain lui, c’est normal (rires). Plus sérieusement, c’est aussi quelqu’un que j’aime énormément et que j’aurais pu citer comme toute notre bande.

 

Les chevaux qui t’ont marqué lors du meeting d’hiver ?
Nous avions des chevaux comme Késaco Phedo à la maison. Après, un cheval comme Rapide Lebel m’a réellement marqué. Il allait à fond du départ à l’arrivée, gagnant avec une énorme marge. Après Quoumba de Guez restera dans ma tête car mon père a été victime d’un AVC à son sulky et est revenu en compétition avec cette jument en s’imposant à Enghien devant Commander Crowe. C’était particulier.

 

Ton cheval de coeur ?
J’aimais bien Envol The Best mais il y a eu aussi Fabago du Gers. Mon père me l’avait laissé à l’entraînement et j’ai dû me débrouiller avec lui. On en a gagné trois ensemble un hiver, je l’adorais. Evidemment, je suis obligé de retenir Davidson du Pont dans cette liste.

 

Reparlons de ce Prix d’Amérique – Legend Race avec Davidson du Pont. Un an après, que ressens-tu en revoyant les images ?
C’est quelque chose d’exceptionnel. Sur le coup, je n’ai rien compris à ce qu’il m’arrivait. Au poteau, je ne savais même pas si j’avais gagné, donc j’avais peur de lever le bras. Je regrette de ne peut-être pas avoir assez profité de ce moment-là car c’était irréel pour moi. J’étais presque le garçon habituel alors que c’était un jour spécial. Quelques mois après, tu regardes la course toutes les semaines, et tu te dis « c’est fait ». Cela récompensait aussi le travail de toute ma famille. J’étais fier de leur apporter ce succès.

 

Nous sommes à quelques jours de ce Prix d’Amérique – Legend Race. Comment tu analyses cette épreuve avec du recul ?
Je suis réserviste avec Zarenne Fas mais si je n’y suis pas, je vais supporter comme il se doit Hooker Berry. Il y a aussi Clément et Théo Duvaldestin avec Idao de Tillard et Flamme du Goutier. Si Hooker ne gagne pas, je serais très heureux que ce soit eux qui s’imposent. Ils ont l’opportunité de le faire.

 

Que peut-on te souhaiter pour l’année 2023 ?
La santé c’est bien le principal ! Il faut que l’écurie réalise une belle saison. Il faut suivre cette lancée avec un oeil attentif sur le Prix d’Amérique – Legend Race et Hooker Berry !

Ecrit par & déposé en vertu de Info .

L’Hippodrome Paris-Vincennes connaîtra une effervescence incroyable dimanche 29 janvier pour le Prix d’Amérique Legend Race, première Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf. 40 000 personnes sont attendues pour assister au plus grand événement de Trot de l’année, véritable championnat du monde de Sulky. Afin de vous permettre de profiter au maximum de votre journée, le dispositif d’accès à l’hippodrome a été optimisé.

La circulation aux abords de l’hippodrome sera restreinte et l’offre de parking limitée, nous vous conseillons donc de venir en transports en commun. Un dispositif spécial est prévu.

Privilégiez les transports en commun 

Plusieurs itinéraires s’offrent à vous afin de rejoindre l’Hippodrome Paris-Vincennes, le dimanche 29 janvier.

Métro 1 : descendez à Château de Vincennes et prenez les navettes gratuites exclusives et directes, sans arrêt, jusqu’à l’hippodrome. Le temps de parcours est de 10-15 minutes. Les navettes sont mises à votre disposition de 8h à 20h.

RER A : descendez à Joinville-le Pont, suivez les panneaux et rejoignez l’hippodrome en 10 à 15 minutes de marche environ, sur un parcours jalonné et sécurisé.

Bus 77 : descendez à l’arrêt Joinville-le Pont RER, suivez les panneaux et rejoignez l’hippodrome en 10 à 15 minutes de marche environ.

Bus 201 : descendez à l’arrêt Ecole du Breuil, suivez les panneaux et rejoignez l’hippodrome en 5 à 10 minutes de marche environ.

Bus 112 : descendez à l’arrêt Carrefour de beauté, suivez les panneaux et rejoignez l’hippodrome en 15 à 20 minutes de marche environ.

Si vous avez prévu de venir en taxi 

Une zone de dépose spécifique est spécialement mise à disposition des taxis. Veuillez communiquer à votre chauffeur l’adresse suivante : 1 Rte du Fort de Gravelle, 75012 Paris. Vous devrez passer par un point de contrôle obligatoire (B) situé au croisement de l’avenue de Gravelle et de l’avenue de l’école de Joinville. Vous pourrez ensuite accéder facilement à l’hippodrome en quelques minutes à pieds.

Si vous avez prévu de venir en VTC 

Une zone de dépose spécifique est spécialement mise à disposition des VTC. Veuillez communiquer à votre chauffeur l’adresse suivante : 50 Rte de la Pyramide, 75012 Paris. Vous pourrez ensuite accéder facilement à l’hippodrome en quelques minutes à pieds.

Vous souhaitez stationner sur place 

Avec une voiture :

Vous devez impérativement avoir réservé votre emplacement de parking sur notre billetterie officielle. Aucune place ne sera en vente sur place le jour J et les différents parkings situés autour et dans l’hippodrome ne seront accessibles que sur présentation d’un e-billet de parking. Attention, les tickets d’entrée avec place de parking sont désormais épuisés, ils ne sont plus en vente.

Le stationnement est gratuit pour les motards. Un parking sécurisé est à votre disposition.

Avec un vélo :

Plusieurs stationnements vélib’ sont à votre disposition dans le secteur.

https://www.velib-metropole.fr/map#/

Ce qu’il faut retenir 

L’hippodrome ouvre ses portes à 10h30. N’hésitez pas à anticiper votre venue.

Prenez plutôt les transports en commun : métro 1, RER A ou bus.

Profitez de la navette gratuite depuis la station du métro 1, Château de Vincennes.

Les places de parking sont épuisées. Les quantités sont limitées et vous ne pourrez pas en acheter sur place. Pour acheter votre entrée pour le jour J, rendez-vous dans notre rubrique billetterie. Il reste encore quelques places !

 

Ecrit par & déposé en vertu de Evénement .

Le Prix d’Amérique Legend Race, première des trois Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, offrira un spectacle époustouflant sur la piste, pendant et entre les courses. Voici le programme de la journée.

Le Prix d’Amérique Legend Race réunira les meilleurs trotteurs du monde, dimanche 29 janvier à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Il y aura en tout 11 courses de très haut niveau au menu. Entre chacune d’entre elles, un spectacle grandiose et de nombreuses surprises attendent la foule. Voici le détail :
10 h 30 – ouverture des portes
12 heures – départ de la première épreuve
13 h 30 – début du show et présentation des 18 drivers
15 h 50 – spectacle de la Garde Républicaine
16 heures – défilé des Légendes : Késaco PhédoMeaulnes du CortaUp And Quick et Jag de Bellouet, anciens vainqueurs du Prix d’Amérique Legend Race, paraderont sur la cendrée de Paris-Vincennes avant les 18 partants de l’édition 2023.
16 h 05 – défilé officiel des 18 partants de l’édition 2023
16 h 25 – départ du Prix d’Amérique Legend Race
16 h 30 – tour d’honneur du champion du monde 2023
16 h 35 – remise de prix sur le podium officiel du Prix d’Amérique Legend Race
18 h 40 – départ de la dernière course du programme.

 

Modification de l’accès à l’hippodrome

Si malheureusement vous ne pouvez pas vous rendre à l’Hippodrome Paris-Vincennes dimanche 29 janvier, l’événement bénéficiera de plusieurs canaux de retransmission. Les chaînes Equidia, BFM Paris et M6 diffuseront l’épreuve lors d’une émission spéciale. La radio RMC se mettra aussi à l’heure américaine, tandis que les sites ZEturf, letrot.com (rubrique live), equidia.fr et prixdameriqueraces.com permettront de suivre toutes les courses. Et pour ceux qui prévoient de se rendre dans le Temple du Trot, sachez que l’accès à l’hippodrome sera modifié en raison de la forte affluence. Nous recommandons au public de privilégier les transports en commun pour venir. Toutes les informations pratiques sont regroupées ici.

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

L’effervescence monte chaque jour d’un cran à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Dimanche 29 janvier aura lieu sur la cendrée parisienne le Prix d’Amérique Legend Race, première Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf. Ce championnat du monde de Sulky rassemblera les meilleurs trotteurs de la planète. On connaît la liste des engagés, elle se compose de 30 noms ce lundi 23 janvier.

Sur ces trente noms, douze ont une place toute particulière : ce sont les douze chevaux qualifiés lors des épreuves qualificatives Prix d’Amérique Races Zeturf. Pour rappel et par ordre d’apparition à l’écran comme on le dirait au cinéma, il s’agit de : Hip Hop HauforItaliano VeroAmpia Mede Sm (deux fois placée lors des Qualifs), Hooker BerryHussard du LandretÉtonnantIdao de TillardHorsy Dream (le seul double vainqueur de Qualif), Délia du PommereuxFlamme du Goutier (la brillante lauréate du Prix de Cornulier par ailleurs), Décoloration et Hohneck. Quel plateau déjà !

Six champions désignés par leurs gains

À ces douze noms, qualifiés d’office et dont on attendra les confirmations de participation individuelles, viendront donc s’ajouter six noms pour composer le peloton de dix-huit trotteurs attendus sur la ligne de départ de la course la plus importante de l’année. Grâce à leurs gains, les six trotteurs en mesure d’entrer dans la course sont les internationaux : Vivid Wise AsCokstileVernissage GrifDon Fanucci Zet (notre photo), Honey Mearas (grâce à la bonification des gains pour 6 ans) et Moni Viking. Les partants définitifs seront connus jeudi 26 janvier.

Consultez la liste des engagés du Prix d’Amérique Legend Race en cliquant ici.

semaine internationale

Ecrit par & déposé en vertu de Evénement .

Le Prix d’Amérique Legend Race, qui aura lieu dimanche 29 janvier, s’accompagne traditionnellement de la Semaine Internationale à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Le championnat du monde de Sulky attire en effet des visiteurs venus du monde entier et des courses ouvertes aux représentants de tous les pays seront organisées durant cinq jours. Champions drivers, jockeys, entraîneurs et trotteurs se donnent rendez-vous dans la Capitale. Lundi 23, mardi 24, jeudi 26, samedi 28 et dimanche 29 janvier, 20 épreuves internationales et européennes se disputeront. Durant cette période se déroulera également l’assemblée générale de l’UET, l’Union Européenne du Trot. En point d’orgue, outre le Prix d’Amérique Legend Race, la Coupe d’Europe des Amateurs offrira une belle confrontation samedi 28 janvier. Chaque driver de la course représentera un pays membre de l’UET. Paris-Vincennes sera plus que jamais le centre de la planète Trot.

idao de tillard

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Le Prix d’Amérique Legend Race, première des trois Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, tiendra le haut de l’affiche dimanche 29 janvier à l’Hippodrome Paris-Vincennes. L’édition 2023 comptera un fort contingent issu des plus jeunes promotions, les 5 et 6 ans. Vont-ils truster les premières places ?

Ils ont particulièrement brillé dans les courses qualificatives de ces dernières semaines. Les « H », nés en 2017, et les « I », nés en 2018, auront de solides atouts dans les Finales Prix d’Amérique Races ZEturf 2023. Dans le Prix d’Amérique Legend Race, véritable championnat du monde de Sulky, 5 concurrents de 6 ans et 2 âgés de 5 ans tenteront leur chance avec de réelles ambitions. A leur tête, citons Idao de Tillard, promu favori par les bookmakers étrangers à 2,75/. Le protégé de Thierry Duvaldestin a remporté aisément la Qualif #3 – Critérium Continental et vient de peaufiner sa forme en signant un nouveau succès, samedi 14 janvier dans le Groupe II Prix de Croix. Son contemporain Italiano Vero l’accompagnera. Il se recommande de sa deuxième place dans la Qualif #1 – Prix de Bretagne.

Horsy Dream conduira la coalition des « H ». Il est tout simplement invaincu dans les épreuves qualificatives avec deux victoires en autant de tentatives. Le partenaire du Sulky d’Or Eric Raffin a impressionné dernièrement dans la Qualif #6 – Prix de Belgique. Hip Hop Haufor et Hooker Berry ont respectivement triomphé dans la Qualif #1 – Prix de Bretagne et la Qualif #2 – Prix de Bourbonnais. Enfin, Hussard du Landret a terminé deuxième de la Qualif #2 – Prix du Bourbonnais. Le passé du Prix d’Amérique Legend Race semble en tout cas donner raison à la jeunesse puisque depuis 2010, 6 champions âgés de 5 ou 6 ans ont franchi le poteau en tête.

Ecrit par & déposé en vertu de Jeu .

Entre deux sessions du jeu Prix d’Amérique Races ZEturf Fantasy, vous pouvez patienter en participant au quiz spécial. Il débute ce vendredi et s’achèvera mardi 24 janvier à midi. Le thème mettra en lumière les entraîneurs qui ont remporté le Prix d’Amérique Legend Race. Les 10 premiers gagneront chacun deux entrées pour assister au prestigieux Prix d’Amérique Legend Race, dimanche 29 janvier à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Et un cadeau bonus attend le premier au classement !

Pour participer, il suffit de vous connecter sur le site Prix d’Amérique Races ZEturf Fantasy ou sur l’appli disponible via App Store ou Google Play. Répondez aux 10 questions et prenez garde au temps ! La rapidité départagera ceux qui auront eu le plus de bonnes réponses. Le premier au classement empochera, en plus des deux entrées pour le Prix d’Amérique Legend Race 2023, un fer à cheval d’Up And Quick, lauréat du Prix d’Amérique Legend Race en 2015. Un lot prestigieux et unique qui ravira les passionnés ! Le jeu classique reprendra jeudi 26 janvier. Il faudra alors désigner les trois premiers du Prix d’Amérique Legend Race 2023. Pour mémoire, Prix d’Amérique Races ZEturf Fantasy est un jeu 100 % gratuit.

prix de cornulier

Ecrit par & déposé en vertu de Course .

Le Prix de Cornulier, l’équivalent du Prix d’Amérique Legend Race à l’Etrier, se disputera dimanche 22 janvier à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Voici ce qu’il faut savoir sur cette magnifique épreuve, créée en 1931 et symbole de tradition, de prestige et d’excellence à la française.

18 champions participeront au Prix de Cornulier 2023, dimanche 22 janvier à Paris-Vincennes. Ils s’affronteront pour le titre de champion du monde à l’Etrier, autrement dit le Trot monté, par opposition au Sulky, le Trot attelé. Flamme du Goutier sera l’une des favorites de ce Groupe I prestigieux. Elle est bien connue également dans la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf pour avoir terminé troisième du Prix d’Amérique Legend Race en 2022. Récemment, elle s’est qualifiée pour les Finales 2023 en terminant deuxième de la Qualif #5 – Prix de Bourgogne, le 1er janvier. La protégé de Thierry Duvaldestin brille par sa polyvalence. Elle se distingue aussi bien au Sulky qu’à l’Etrier. Lauréate du Prix de Cornulier 2022, elle donnera son maximum pour garder son trophée dimanche.

Ses principales rivales se nomment Granvillaise Bleue, deuxième l’an passé, Hanna des Molles, invaincue en deux sorties dans la spécialité, Hirondelle du Rib, régulière, Gladys des Plaines, cinquième en 2022, Fado du Chêne, sur la montante, et Fantasie, gagnante de la dernière course qualificative. Cette bataille au sommet promet en tout cas un moment d’anthologie.

Voir les partants du Prix de Cornulier 2023